La Ferme Rémoise
agriculture urbaine & cie

L'association qui vous parle d’agriculture urbaine, d'agroécologie et d’économie circulaire à Reims
logo ferme remoise texte.png
2021GR_289_000_010 - Copie.jpg
Notre mission :

Utiliser l’alimentation comme levier principal de reconnexion des citoyens à leur environnement.

  •  Nous souhaitons créer une dynamique et un écosystème autour des projets d’agriculture urbaine dans l’agglomération rémoise.

  •  Nous facilitons et accompagnons la création de projets liés à l’économie circulaire et locale autour de l’agriculture.

  • Nous sensibilisons les citoyens au développement durable et aux pratiques agricoles naturelles sur nos espaces pédagogiques

 

Notre objectif:

Créer un modèle écologique et social économiquement viable.

 
 
IMG_0030.JPG
 
IMG_0029.JPG
IMG_0031.JPG
 

Quelques portraits de nos membres...

Alex salade.jpeg

Outre son implication dans La Ferme Rémoise, Alexandra est la fondatrice de Happy culture qui propose l'installation et l'animation de potagers collaboratifs à Reims. Mue par une volonté d’agir en faveur de l’écologie et de la transition alimentaire locale, elle souhaite sensibiliser les citoyens aux multiples bienfaits de la nature, à l’amélioration de la qualité de vie et à l’intérêt de se réapproprier des gestes simples et porteurs de sens à travers la pratique du potager.

Pierre-François revient s’installer à Reims en 2019 pour développer son activité de conduite de projets s'inscrivant dans une démarche de transition écologique. Au cours de sa formation de guide nature, il a pu découvrir les écosystèmes de la région, rencontrer d’autres acteurs locaux de la transition écologique et apprendre à faire découvrir ces milieux naturels à d’autres publics. Il travaille actuellement sur des projets mêlant biodiversité et problématique carbone, et sur des projets de nature en ville, notamment au sein de La Ferme Rémoise.

IMG_0022.JPG
WARNIER_Clement_072022_edited.jpg

Clément rejoint la ferme Rémoise en Février 2020 dès le début de sa reconversion en agriculture. C'est lors d'une de ses multiples rencontres sur le terrain St Charles qu'il rencontre son futur employeur, la cellule protection de la ressource en eau du Grand Reims. Par la suite il prend le relais de la présidence de l'association en Novembre 2021 avec pour ambition de rendre l'association plus agile afin de répondre au mieux aux attentes des adhérents. Au travers de l'association il souhaite susciter des vocations agricoles en faisant découvrir le métier de maraîcher mais aussi sensibiliser les Rémois aux enjeux de l'autonomie alimentaire.

Nos constats:

  • Seulement 2% de l’alimentation de l’agglomération provient de moins de 30km.

  • L’équivalent d’un département Français est artificialisé tous les 10 ans.

  • Seulement 3 agriculteurs sur 4 sont remplacés.

  • Prés de la moitié des agriculteurs français prendront leur retraite en 2030.

Comment replacer dans l’espace urbain l’agriculture, et notamment l’agroécologie dont les bienfaits pour la santé, l’économie et l'environnement sont indéniables ? Comment lutter, au sein de la ville, pour la sécurité alimentaire et la santé, contre l’érosion de la biodiversité et le changement climatique ?

Ils nous soutiennent:

1200px-Logo_Grand_Reims.svg.png
Grand_Est_Logo_vectoriel.svg.png
fondation_cmne.png
Logo_Reims_2015.png